Bienvenue sur le site des paroisses de Namur

Juin 2021


Bienvenue  à vous tous qui visitez ce site des paroisses de Namur. Nous épinglons sur cette page d'accueil quelques nouvelles de nos paroisses, des actions de solidarité et l'actualité. Nous vous invitons à rejoindre votre paroisse pour avoir plus de nouvelles encore. Pour connaître les heures des messes via Eglise Info sur Heures des messes cliquer sur les liens Namur-Nord

+ + +

Dimanche 20 juin 2021.


Accueil.

 

Frères et sœurs, bienvenue dans la maison de DIEU,

Une même foi et un même désir d’aimer nous rassemblent, ou plutôt, c’est le Seigneur qui nous rassemble et c’est Lui qui nous aime en premier.

Il est présent au milieu de nous, même quand, dans nos vies, souffle la tempête et que la peur nous paralyse.

Laissons-le nous redire qu’il est maitre de tout, laissons-le nous mener de la peur à la confiance.

Poursuivre sur http://paroissebouge.be


+ + +

Paroisse Entre Jean & Loup

Juin 2021

Enquête diocésaine “post-confinement” – rappel (réponse souhaitée au plus tard le 25/06/2021

Madame, Monsieur, Chers amis,

Parce qu'elle se veut une des communautés qui forment l'Église, la paroisse St-Jean-Baptiste et St-Loup estime indiqué de participer à l'enquête proposée au niveau du diocèse de Namur durant ce mois de juin, et ce d'autant plus que cette participation pourrait également aider à une relance de la démarche interne qui avait été entamée par la paroisse avant la pandémie.

En annexe [téléchargeable ci-dessous] à ce courriel, vous trouverez la présentation et le questionnaire de cette enquête dont des exemplaires se trouvent également à l'église Saint-Loup.

Vos contributions personnelles seront reçues bien volontiers lors des célébrations ou par courriel à l'adresse entrejeanetloup@gmail.com ou encore par la poste à : Conseil paroissial, rue du Collège 17, 5000 Namur.

 

Le conseil paroissial analysera les réponses reçues et en fera parvenir une synthèse à l’Évêché de Namur au plus tard le 30 juin prochain, comme demandé en première page de l’annexe jointe.

En conséquence, merci de renvoyer le questionnaire au plus tard le 25 juin prochain, ceci pour laisser le temps au conseil paroissial d’analyser et synthétiser les réponses.

D'avance, un grand merci pour toute suite qui sera donnée au présent message. 

 

Abbé Arnold Yoka et les membres du Conseil paroissial sortant.

 

Télécharger
Enquête diocésaine
Enquête diocésaine juin 2021.pdf
Document Adobe Acrobat 161.7 KB
Paroisses de Daussoulx, Comognes & Vedrin-Centre 

Juin 2021

ETRE CONNECTÉ A DIEU

Nous vivons aujourd’hui dans un monde de plus en plus connecté. On estime à plus de 25 milliards le nombre d’objets connectés à travers le monde. Des objets plus usuels comme les ordinateurs, les tablettes, les Smartphones, les téléviseurs, et d’autres plus ou moins atypiques, 

comme des montres, lunettes, bracelets, balances, caméras, fourchettes, brosses à dents, grille-pain, etc. : tous des objets qui nous permettent de communiquer, d’acheter, de nous instruire ou encore de voyager virtuellement. Certains de ces objets ne sont que des simples gadgets. D’autres par contre sont d’une très grande utilité. Et ils rendent notre quotidien plus facile, plus agréable.

 

Au fond, « Être connecté » est devenu non seulement un style et un mode de vie, mais aussi et pratiquement une nécessité. Nous sommes devenus, en quelque sorte, des «connectés dépendants », - difficile de passer toute une journée sans se connecter à son réseau préféré (Facebook, WhatsApp) ou simplement sans consulter sa boîte mail. Non pas parce que nous sommes tous devenus « accros » aux nouvelles technologies, mais parce que l’évolution du monde et de la société nous y oblige d’une certaine manière. Et heureusement qu’il y a 

maintenant toutes ces nouvelles technologies, on sait combien elles ont été d’un grand secours pendant tout le temps de confinement. 

 

Des connexions, il y en a de toutes sortes : câbles, wifi, 3/4/5G, etc.… les unes plus accessibles, plus rapides, plus sophistiquées et mieux sécurisées que les autres. A chacun sa connexion, en fonction des technologies disponibles, de ses besoins et de ses moyens. Il y a cependant une, dont on parle peu, mais qui pourtant fait énormément de bien. C’est la connexion à Dieu. 

 

Elle ne dépend pas d’un opérateur quelconque. Elle est accessible à tout le monde et à tout moment. L’abonnement est gratuit. De plus, elle crée un réseau qui rassemble toutes les personnes connectées avec lui. Pour se connecter pas besoin de Wifi ou de 4G. il suffit de lui 

ouvrir tout simplement son cœur. 

 

Être connecté à Dieu, c’est rester en contact permanent et vivant avec lui, pour se laisser instruire, pour se laisser éclairer par lui. Afin de mieux orienter notre pensée, nos décisions et notre agir et ainsi pouvoir donner du sens à notre quotidien. Parce que la connexion à Dieu permet à la vie divine de couler jusque dans nos veines pour nous rendre capables de produire des fruits d’amour. Comme le dit bien Jésus, « Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit. Car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire » Jn15, 5.

 

 Alors, mon ami, « connecte-toi à la source qui ne se tarira jamais. Prends le temps de te recharger chaque jour, par la prière, afin que l'amour reçu déborde en abondance sur les autres. Tu seras alors un disciple de Jésus, à la fois récepteur et émetteur : « Ce qui fait la gloire de mon Père, c'est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples ».

Paroisse de Gelbressée 

Juin-Juillet 2021

Quand je chante avec toi, Liberté…

Depuis plusieurs jours et même quelques semaines, tous les paramètres sont au vert : le nombre d’infections quotidiennes est en baisse, l’occupation des lits en soins intensifs indique un chiffre en-dessous du nombre fatidique de 300, le nombre moyen de décès par jour reste en dessous de 10 unités… et on se met de nouveau à rêver.  Rêver de déconfinement, de pouvoir circuler plus librement, de retrouver des amis que l’on n’a plus vus depuis des mois, serrer dans les bras nos plus proches.  Bref, sortir de ce cauchemar qui nous étouffe depuis 15 mois !

 

A la paroisse également, nous avons repris le rythme des célébrations dominicales… respectant scrupuleusement les consignes sanitaires : distanciation, lavage des mains, port du masque.  Depuis ce mois de mai, l’organisation des premières communions – en même temps que deux baptêmes -, même sur un mode adapté, laisse entrevoir le bout du tunnel !  Espérons-le, du moins.  Mais tout cela ne permet pas de baisser la garde : le virus est encore parmi nous et la prudence reste de mise.  Un élément toutefois permet d’entretenir l’espoir : la politique de vaccination pour laquelle notre pays est maintenant cité en modèle !

 

Et puis, revoici déjà le temps des vacances, un temps de liberté par excellence.  Mais, dans ce cas-là également, ne faisons pas de ces semaines qui viennent un temps du « faire n’importe quoi » car la liberté ne sera jamais synonyme de « n’importe quoi », mais bien de « réappropriation du temps, des choses », d’« approfondissement des relations à nous-même, aux autres et – pourquoi pas ? – à Dieu ».  Et puis surtout, ce temps est synonyme de « responsabilité ».

 

Ce temps, je vous le souhaite intense, fait de retrouvailles familiales et autres, un temps plein de découvertes de toutes sortes, qui vous fassent grandir en humanité et en spiritualité.  Toujours à la joie de vous retrouver dès septembre pour de nouvelles aventures dans notre beau village et notre paroisse accueillante à toutes et tous.

 

Abbé Daniel Chavée

 

 

NOUVEAU PARCOURS AU MUSÉE DIOCÉSAIN

Après des mois de travail avec la Société archéologique de Namur, le Musée diocésain de Namur propose un nouvel itinéraire « Ceci n'est pas un saint ». Il invite à réfléchir au sens des représentations du Christ, de la Vierge et des saints. À travers cette nouvelle exposition, qui fait explorer l'histoire des images et de la spiritualité chrétienne, le Musée diocésain entend devenir encore un peu plus une vitrine dynamique pour les œuvres mises en dépôt par les fabriques d'églises et un écrin pour les Œuvres du Trésor de la cathédrale.

Avec accès par la cathédrale Saint-Aubain, ce Musée est ouvert jusqu'en octobre le jeudi de 14 à 17h.

Infos et réservations

* * *


+ + +

Célébrations des cultes : de nouveaux protocoles à respecter dès ce 9 juin
 
À l’issue du Comité de concertation de vendredi dernier, des protocoles ont été rédigés pour les cultes. Les normes sont différentes si la célébration a lieu à l’intérieur ou à l’extérieur. Ces nouvelles mesures entrent en vigueur à partir du 9 juin.
  
À partir du 9 juin 2021, à l’intérieur des lieux de culte, le maximum de personnes participant à une célébration religieuse est fixé à 100 (hormis le célébrant et les enfants de moins de 12 ans accomplis). Il faut noter qu’il est permis de faire des groupes de 4 personnes, en plus des bulles familiales déjà permises.

Pour les célébrations en extérieur, le nombre maximal est de 200 personnes (hormis le célébrant et les enfants de moins de 12 ans accomplis).
Les autres mesures sanitaires déjà connues (masques et distanciation) demeurent d’application.

Télécharger ci-dessous les deux nouveaux protocoles sanitaires.
- protocole en extérieur
- protocole en intérieur

Nous vous en souhaitons bonne lecture, 

Le Service Communication du diocèse 




M. Lambert