Bienvenue sur le site des paroisses de Namur

Septembre 2021 - Bonne rentrée...


Bienvenue  à vous tous qui visitez ce site des paroisses de Namur. Nous épinglons sur cette page d'accueil quelques nouvelles de nos paroisses, des actions de solidarité et l'actualité. Nous vous invitons à rejoindre votre paroisse pour avoir plus de nouvelles encore. Pour connaître les heures des messes via Eglise Info sur Heures des messes cliquer sur les liens Namur-Nord

Dimanche 12 septembre 2021

Journée du patrimoine
Marche-les-Dames

  • Abbaye Notre Dame Du Vivier – Marche les Dames

  • SAMEDI 11 SEPTEMPRE À 20.00 - Jour du Patrimoine 

    À l’église, concert de jeunes talents namurois ! Un concert exceptionnel qui fera vibrer l’église cistercienne de l’abbaye et vous permettra d’y découvrir sa fabuleuse acoustique. Plus de 60% de places réservées à ce jour ! 15 € (Seniors : 12 € / Étudiants 10€)Réservation obligatoire : info@abbayenotredameduvivier.be

Une rentrée avec un autre regard sur la vie !

Le temps continue à s’éclaircir ! Les nouvelles sont de plus en plus bonnes : « Dès le 1er septembre, les limites de nombre ou de distance ne seront plus d’application pour les cultes… Seul le port de masque buccal reste obligatoire. »

 

Nous savons que parmi nous des personnes ont souffert du confinement parce qu’elles ont été touchées de près ou de loin par le virus, ou bien parce que le déconfinement n’a pas été si évident à vivre au niveau familial, amical ou professionnel … Nous pouvons bien ressentir comme un contrecoup nourri par cette impression d’inconnu. C’est un autre regard qui s’impose donc à nous. Comment ne pas nous interroger sur le « monde d’après », comme nous ne cessons de l’entendre dans les médias. N’y a-t-il pas une occasion à saisir pour notre humanité, un appel à revoir notre style de vie ? Le Pape François s’exprimait ainsi dans son message de la Pentecôte : « Lorsque nous sortirons de cette pandémie, nous ne pourrons pas continuer à faire ce que nous faisions, et comme nous le faisions. Non, tout sera différent » avec son franc-parler il complétait : « Des grandes épreuves de l’humanité, parmi lesquelles cette pandémie, nous ressortirons meilleurs ou pires. Ce n’est pas la même chose. Je vous demande : comment voulez-vous vous en sortir ? Meilleurs ou pires ? »

 

Croire, c’est accepter l’inattendu, nous dit Fréderic Boyer. C’est vrai que pour vivre, croire, s’émerveiller …. Il faut se laisser surprendre par ce qui advient et survient, car il y a autre chose : la vie ne s’arrête pas à ce que nous voyons, à ce que nous vivons, à ce que nous savons ou croyons savoir. Quelque chose d’autre reste toujours possible.

 

Levons-nous et mettons-nous en marche en laissant partir ce qui s’en va, pour aller à la rencontre de ce qui arrive….

Edito septembre 2021 - Paroisses de Bouge & de Beez

+ + +

PRIÈRE DE LA RENTRÉE

Béni sois-tu Seigneur pour la possibilité de reprendre le rythme de vie ordinaire après le temps de repos et de ressourcement des mois d’été.

Donne-moi de savoir goûter le travail bien fait, les relations retrouvées, les responsabilités confiées, l’espérance de voir les fruits de mes efforts.

Et si parfois je ne vois que la routine, le poids de la fatigue, l’humilité des tâches demandées, fais naître en moi le sens du service dans la société, de la solidarité avec tous ceux qui ont un travail pénible, avec tous ceux aussi qui désirent du travail et n’en trouvent pas.

 FÊTES DE WALLONIE - MESSE DU 20 SEPTEMBRE 2021

 

1. En raison des mesures sanitaires imposées par le covid-19, la traditionnelle messe en wallon du lundi des fêtes à 10h (le 20/09) n’aura pas lieu cette année dans notre église Saint-Nicolas.

Le comité central des fêtes a préféré privilégier l’église Saint-Loup, plus grande afin de rester prudent face au covid.

 

2. La messe en wallon du comité des Arsouilles du 19 septembre en notre église Saint-Nicolas n’aura pas lieu en raison de la limitation des activités des différents quartiers imposée par la situation sanitaire.

Paroisse de Gelbressée 

Août- Septembre 2021

Cinq pains et deux poissons…

Décidément, l’actualité nous bouscule !  Alors que l’éditorial du mois de juin laissait entendre des nouvelles plutôt positives sur le front du Covid, l’actualité récente nous a offert des images de désolation et même d’horreur : l’eau considérée comme une source de vie s’est révélée, ces dernières semaines, terriblement destructrice.  Plus de 40 morts, sans compter les dizaines de milliers de personnes laissées sans abri, qui ont tout perdu !  L’heure n’est, bien sûr, pas encore à l’analyse qui, par ailleurs, devra être menée.  Néanmoins, d’ores et déjà, nous sommes interrogés sur notre rapport au sol, à l’environnement, à la nature en général. 

 

Mais le plus urgent est d’assurer le minimum vital, le plus rapidement possible et le plus dignement possible, à toutes ces personnes qui, en quelques heures, ont vu s’effondrer le travail de toute une vie.  Immédiatement, on a vu surgir l’espoir venant de tous horizons, même de là où on ne s’y attendait pas.  Et cet espoir avait un nom, celui de SOLIDARITE.  Notre paroisse de Gelbressée n’est pas restée au balcon dans ces circonstances tragiques.  Outre les actions individuelles, nous nous sommes joints à l’action de solidarité initiée par la radio RCF Sud Belgique Namur.  Devant le succès rencontré, l’action a été renouvelée deux vendredis de suite.  Une grande partie des colis de vivres ou packs scolaires récoltés ont immédiatement été dirigés vers l’asbl « Une main tendue » de Bomel.  Une camionnette de Verviers est venue chercher l’autre partie des colis pour les sinistrés de la région. 

 

Toute cette opération s’est déroulée alors que, le dimanche, nous entendions le récit dit de la « multiplication des pains ».  Souvenons-nous : une foule nombreuse – 5000 hommes – qui suit Jésus et se trouve le soir, affamée.  Jésus demande à ses disciples d’aller chercher de quoi les nourrir, ce qui laisse les disciples perplexes : « Le salaire de 200 journées ne suffirait pas pour donner à chacun un petit morceau ».  Et puis, il y a ce jeune homme qui s’avance et offre ce qu’il a : cinq pains et deux poissons !  C’est à partir de ce simple don – bien minime au regard de la foule présente à ce moment - que le miracle s’accomplit : tous mangent à leur faim et il en reste 12 paniers remplis !  Ainsi donc, à en croire l’Evangile, c’est du plus petit don que se réalise le miracle !  Il suffit donc d’ouvrir notre cœur et nos mains pour que la vie bousculée se trouve transformée et que renaisse l’espérance.  C’est bien ce que nous avons pu remarquer dans les regards reconnaissants pour tant de solidarité manifestée à la suite de la tragédie de ce mois de juillet. 

 

Abbé Daniel Chavée


Paroisse Entre Jean & Loup - Septembre 2021
 Madame, Monsieur, Chers amis,

 

Voici, avec un peu d’avance, la feuille de la paroisse St-Jean-Baptiste et St-Loup de Namur pour le mois de septembre 2021. 

Outre le dernier appel aux candidatures pour faire partie du nouveau conseil paroissial, elle contient les invitations suivantes :

• participer à la messe qui sera présidée par Mgr Warin, évêque de Namur, en l'église Saint-Loup le dimanche 5 septembre à 10h30 à la suite du 400e anniversaire de la pose de la première pierre de cette église, et en vue de laquelle on pourra lire la rubrique Partage consacrée à l'histoire et à la vie paroissiales, surtout depuis 1964,

• visiter l'exposition à et sur l'église Saint-Loup d'ici la fin novembre et éventuellement avec les membres de la paroisse le dimanche 10 octobre après la messe de 10h30,

•  assister à l'église St-Loup à la conférence sur l'Escholle dominicale pour les Pauvres qui sera donnée par M. Emmanuel Bodart le mercredi 16 septembre à 17h30, avec accompagnement musical de professeurs et élèves de l'IMEP,

•  visiter l'Escholle dominicale pour les Pauvres les 11 et 12 septembre lors des Journées du Patrimoine,

•  participer à la messe en wallon célébrée le lundi 20 septembre à 10 h en l'église Saint-Loup à l'occasion des Fêtes de Wallonie,

•   continuer à soutenir les personnes et associations qui ont été victimes des inondations de juillet dernier.

 

Bonne lecture ! Au plaisir de vous revoir ! Et bonne rentrée !

 

Télécharger
Feuille paroissiale - Septembre 2021
2021_septembre.pdf
Document Adobe Acrobat 463.9 KB
Paroisse Saint-Nicolas à Namur - Juillet - Août 2021

LES VACANCES SONT LÀ…


La fin du mois de juin symbolise toujours la clôture des différentes activités professionnelles et pastorales. Le mois de juin 2021 est aussi spécial que celui de 2020 à cause de la pandémie du siècle avec toutes ses restrictions sanitaires. Diminution du nombre de participants aux célébrations dominicales; presque pas de réunions en présentiel et de rencontres conviviales pour renforcer la fraternité…

Malgré ce moment difficile dans l’histoire planétaire, cela ne peut nous empêcher de clôturer nos activités pour nous ressourcer physiquement, moralement et spirituellement. Nous allons profiter de cette période de vacances pour recharger nos batteries, afin de rebondir en septembre prochain à la reprise de nos activités pour l’année 2021-2022.

Certes, dans le cadre de la vie des communautés chrétiennes, cette situation inédite que nous traversons a défavorisé le relationnel entre chrétiens, mais elle a eu au moins, le mérite de nous avoir aidés à nous initier à la créativité (multiplication des célébrations eucharistiques). En effet, avec cette initiative, nous sommes arrivés à communier massivement au Triduum Pascal ce qui n’a pas été le cas de l’année 2020.

Même si nous allons continuer à nous voir avec certains, nous en profitons pour dire d’ores et déjà merci à tous les paroissiens pour les soutiens et les témoignages de vie chrétienne.

Demandons à Saint Joseph, le protecteur de la Sainte Famille de Nazareth et patron de l’Eglise Universelle de nous protéger afin que cette pandémie soit éradiquée de notre vie pour que nous reprenions notre fonctionnement normal pour le bien de l’humanité et de l’Eglise.

Que Dieu nous accompagne durant ces deux mois de vacances !

Bonnes vacances à chacun et à chacune de nous.

 

Sœur Madeleine Bikeli

 


Paroisses de Daussoulx, Comognes & Vedrin-Centre 

Juin 2021

ETRE CONNECTÉ A DIEU

Nous vivons aujourd’hui dans un monde de plus en plus connecté. On estime à plus de 25 milliards le nombre d’objets connectés à travers le monde. Des objets plus usuels comme les ordinateurs, les tablettes, les Smartphones, les téléviseurs, et d’autres plus ou moins atypiques, 

comme des montres, lunettes, bracelets, balances, caméras, fourchettes, brosses à dents, grille-pain, etc. : tous des objets qui nous permettent de communiquer, d’acheter, de nous instruire ou encore de voyager virtuellement. Certains de ces objets ne sont que des simples gadgets. D’autres par contre sont d’une très grande utilité. Et ils rendent notre quotidien plus facile, plus agréable.

 

Au fond, « Être connecté » est devenu non seulement un style et un mode de vie, mais aussi et pratiquement une nécessité. Nous sommes devenus, en quelque sorte, des «connectés dépendants », - difficile de passer toute une journée sans se connecter à son réseau préféré (Facebook, WhatsApp) ou simplement sans consulter sa boîte mail. Non pas parce que nous sommes tous devenus « accros » aux nouvelles technologies, mais parce que l’évolution du monde et de la société nous y oblige d’une certaine manière. Et heureusement qu’il y a 

maintenant toutes ces nouvelles technologies, on sait combien elles ont été d’un grand secours pendant tout le temps de confinement. 

 

Des connexions, il y en a de toutes sortes : câbles, wifi, 3/4/5G, etc.… les unes plus accessibles, plus rapides, plus sophistiquées et mieux sécurisées que les autres. A chacun sa connexion, en fonction des technologies disponibles, de ses besoins et de ses moyens. Il y a cependant une, dont on parle peu, mais qui pourtant fait énormément de bien. C’est la connexion à Dieu. 

 

Elle ne dépend pas d’un opérateur quelconque. Elle est accessible à tout le monde et à tout moment. L’abonnement est gratuit. De plus, elle crée un réseau qui rassemble toutes les personnes connectées avec lui. Pour se connecter pas besoin de Wifi ou de 4G. il suffit de lui 

ouvrir tout simplement son cœur. 

 

Être connecté à Dieu, c’est rester en contact permanent et vivant avec lui, pour se laisser instruire, pour se laisser éclairer par lui. Afin de mieux orienter notre pensée, nos décisions et notre agir et ainsi pouvoir donner du sens à notre quotidien. Parce que la connexion à Dieu permet à la vie divine de couler jusque dans nos veines pour nous rendre capables de produire des fruits d’amour. Comme le dit bien Jésus, « Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit. Car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire » Jn15, 5.

 

 Alors, mon ami, « connecte-toi à la source qui ne se tarira jamais. Prends le temps de te recharger chaque jour, par la prière, afin que l'amour reçu déborde en abondance sur les autres. Tu seras alors un disciple de Jésus, à la fois récepteur et émetteur : « Ce qui fait la gloire de mon Père, c'est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples ».

+ + +

Célébration du dimanche  1er août 2021 sur http://paroissebouge.be

+ + +

Célébrations des cultes : de nouveaux protocoles à respecter dès ce 9 juin
 
À l’issue du Comité de concertation de vendredi dernier, des protocoles ont été rédigés pour les cultes. Les normes sont différentes si la célébration a lieu à l’intérieur ou à l’extérieur. Ces nouvelles mesures entrent en vigueur à partir du 9 juin.
  
À partir du 9 juin 2021, à l’intérieur des lieux de culte, le maximum de personnes participant à une célébration religieuse est fixé à 100 (hormis le célébrant et les enfants de moins de 12 ans accomplis). Il faut noter qu’il est permis de faire des groupes de 4 personnes, en plus des bulles familiales déjà permises.

Pour les célébrations en extérieur, le nombre maximal est de 200 personnes (hormis le célébrant et les enfants de moins de 12 ans accomplis).
Les autres mesures sanitaires déjà connues (masques et distanciation) demeurent d’application.

Télécharger ci-dessous les deux nouveaux protocoles sanitaires.


protocole en extérieur
protocole en intérieur

Nous vous en souhaitons bonne lecture, 

Le Service Communication du diocèse 

 

 

NOUVEAU PARCOURS AU MUSÉE DIOCÉSAIN

Après des mois de travail avec la Société archéologique de Namur, le Musée diocésain de Namur propose un nouvel itinéraire « Ceci n'est pas un saint ». Il invite à réfléchir au sens des représentations du Christ, de la Vierge et des saints. À travers cette nouvelle exposition, qui fait explorer l'histoire des images et de la spiritualité chrétienne, le Musée diocésain entend devenir encore un peu plus une vitrine dynamique pour les œuvres mises en dépôt par les fabriques d'églises et un écrin pour les Œuvres du Trésor de la cathédrale.

Avec accès par la cathédrale Saint-Aubain, ce Musée est ouvert jusqu'en octobre le jeudi de 14 à 17h.

Infos et réservations




M. Lambert