Deuxième dimanche de Pâques

Dimanche de ma Miséricorde                                   Equipe liturgique de la paroisse ND de l'Assomption - Bouge Moulin-à-Vent


Accueil

 

Bienvenue à vous, Frères et sœurs dans la foi au Christ ressuscité.

 

La mort de Jésus et la disparition de son corps ont provoqués chez  les disciples un sentiment d’abandon et de désespoir. 
Tout ce qui comptait pour eux avait disparu, leur vie n’avait plus de sens.

Jésus leur apparaît  alors pour leur confirmer sa résurrection et leur redonner confiance. 

Oui, le Christ a bien vaincu la mort.  Thomas, notre jumeau dans le doute l’a vu de ses propres yeux  et est devenu notre témoin. 

Même si physiquement Jésus n’est plus visible, il est toujours là pour soutenir ceux qui croient en lui.

 

C’est ce soutien qui a permis aux premières communauté chrétiennes de vivre pleinement le message d’amour apporté par le Christ. 

 

Puissions nous également vivre pleinement  dans notre vie ce message d’amour et de confiance qui nous a été transmis par Jésus. notre  espérance. 

Première lecture Actes des apôtres  4,  32 - 35.

Les apôtres nous font part de ce que vivaient les communautés des premiers croyants, galvanisés par tout ce qu’ils avaient vu et entendu venant du Christ.

Le partage et la fraternité sont deux valeurs qui permettent de vivre en pratique l’amour de Dieu.

Ce texte a inspiré l’idéal communautaire de la vie monastique et religieuse.

La multitude de ceux qui étaient devenus croyants avait un seul cœur et une seule âme ; et personne ne disait que ses biens lui appartenaient en propre, mais ils avaient tout en commun.

C’est avec une grande puissance que les Apôtres rendaient témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus, et une grâce abondante reposait sur eux tous.

Aucun d’entre eux n’était dans l’indigence, car tous ceux qui étaient propriétaires de domaines ou de maisons les vendaient,

et ils apportaient le montant de la vente pour le déposer aux pieds des Apôtres ; puis on le distribuait en fonction des besoins de chacun.

 

En fin de lecture : « Parole du Seigneur »

Deuxième lecture : Première lettre de St Jean  5,  1 – 6.

L’apôtre Jean nous rappelle que le chrétien est celui qui aime Dieu comme son père et qui observe ses commandements. 

Et le premier commandement, c’est de nous aimer les uns les autres.

L’amour, voilà l’objet de la foi du chrétien

Bien-aimés, celui qui croit que Jésus est le Christ, celui-là est né de Dieu ; celui qui aime le Père qui a engendré aime aussi le Fils qui est né de lui.

Voici comment nous reconnaissons que nous aimons les enfants de Dieu : lorsque nous aimons Dieu et que nous accomplissons ses commandements.

Car tel est l’amour de Dieu : garder ses commandements ; et ses commandements ne sont pas un fardeau,

puisque tout être qui est né de Dieu est vainqueur du monde. Or la victoire remportée sur le monde, c’est notre foi.

Qui donc est vainqueur du monde ? N’est-ce pas celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ?

C’est lui, Jésus Christ, qui est venu par l’eau et par le sang : non pas seulement avec l’eau, mais avec l’eau et avec le sang. Et celui qui rend témoignage, c’est l’Esprit, car l’Esprit est la vérité.

 

En fin de lecture : « Parole du Seigneur »

Clic-image ci-dessous pour l'agrandir

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 20,19-31.

C’était après la mort de Jésus. Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! »

Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur.

Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. »

Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint.

À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. »

Or, l’un des Douze, Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau), n’était pas avec eux quand Jésus était venu.

Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! »

Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! »

Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. »

Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! »

Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

Il y a encore beaucoup d’autres signes que Jésus a faits en présence des disciples et qui ne sont pas écrits dans ce livre.

Mais ceux-là ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom.

Prière universelle

1- Ô Christ ressuscité, nous te confions ceux qui doutent ou qui ont perdu la foi.

Afin qu’ils trouvent sur leur route des signes de ta résurrection et des témoins et de ta présence, Seigneur nous te prions.

 

2- Ô Christ ressuscité, nous te confions ceux qui sont tourmentés par des difficultés économiques ou des problèmes relationnels, particulièrement nombreux en cette période de pandémie.

Afin qu’ils perçoivent ton message de paix et d’espérance par les témoignages de notre communauté

Seigneur nous te prions.

 

3- Ô Christ ressuscité, en ce dimanche de la miséricorde, nous te confions nos lâchetés, nos renoncements, nos petitesses et nos blessures.

Encouragés par ton Amour et sûrs de ton pardon, aides-nous à plus de tolérance, à pardonner et faire grandir ceux que nous côtoyons,

Seigneur nous te prions.

 

4- Ô Christ ressuscité, nous te confions l’Eglise et ses ministres que tu envoies au milieu des hommes de ce temps.

Qu’elle s’inspire de l’image des premières communautés chrétiennes pour retrouver les valeurs fondamentales enseignées par le Christ et qu’elle se mette à la portée des hommes de notre temps

Seigneur nous te prions.