Diocèse de Namur - Messages de Mars 2021


27 mars 2021

Ce 13 mars 2021

 

Chers diocésains, 

 

En complément au beau Message de notre évêque, et pour répondre à un certain nombre de questions plus pratiques qui nous sont posées, voici quelques informations utiles pour les prochaines semaines. Les deux Annexes à ce communiqué ont été rédigées par le Service de Pastorale Liturgique et le Service de Catéchèse de notre diocèse.

 

1. La Semaine Sainte sera, une seconde fois, bouleversée par les mesures sanitaires. Le Service diocésain de Pastorale Liturgique a rédigé un document utile, approuvé par notre évêque, pour aider à poser des choix. Nous vous invitons à prendre connaissance de ce document intitulé "Célébrer la Semaine Sainte en temps de pandémie. Indications pour l'année 2021" (cliquez ici).

 

2. La Messe chrismale ne peut plus être reportée à une date incertaine. Elle sera célébrée le Mercredi saint 31 mars, en respectant la jauge de 15 personnes : celles-ci constitueront une délégation représentative du diocèse autour de notre évêque. Nous invitons tous les diocésains, et particulièrement les prêtres et les diacres qui renouvelleront l'engagement de leur ordination, à s'unir par la prière à cette célébration, en la suivant via internet ou RCF.

 

3. La jauge de 15 personnes pèse sur l'organisation de la célébration de la Semaine Sainte ; elle désorganise l'élan pastoral de cette semaine qui est le sommet de l'année liturgique. Il n'y a pas de solution ou de réponse à l'embarras que tous partagent. Peut-être la possibilité (non encore confirmée) de célébrer en extérieur à 50 personnes, à partir du 1er avril, peut-elle être mise en œuvre pour le Vendredi Saint (chemin de croix, vénération de la croix), pour le début de la Veillée pascale ou pour le matin de Pâques, selon les aléas météorologiques.

 

4. La Commission interdiocésaine de pastorale liturgique (CIPL) a réalisé, comme elle l'avait fait pour Noël, un folder à diffuser pour la fête de Pâques. Sous forme d'un triptyque recto-verso, il est un soutien utile pour la prière personnelle et communautaire des chrétiens et de toute personne passant dans une église. Il sera d'ici peu disponible en grande quantité aux deux magasins C.D.D. d'Arlon et de Namur, au magasin Pro Maria de Beauraing et à l'accueil de l'évêché de Namur (en matinée).

 

5. De nombreuses questions se posent, davantage chaque semaine, sur l'organisation des premières communions et des confirmations. Le Service de Catéchèse a rédigé un document bien utile, approuvé par notre évêque, pour aider à poser des choix. Nous vous invitons à prendre connaissance de ce document intitulé "Célébration des premières communions et des confirmations en 2021" (cliquez ici).

 

6. Que faire maintenant, dans l'incertitude ? Pour la célébration des premières communions, et conformément au document du SCDN, il est possible, ayant fait des choix, de fixer déjà des dates et d'en informer les familles. Il est sage de ne pas trop s'avancer sur les modalités de mise en œuvre des célébrations (heures précises, nombre de célébrations, lieux) : elles pourront être communiquées plus tard.

 

7. Il en est de même pour la célébration des confirmations. Dans l'incertitude des semaines à venir, et conformément au document du SCDN, il est possible, ayant fait des choix, de fixer déjà des dates et d'en informer les familles. La présence de l'évêque ou d'un confirmateur délégué par l'évêque est requise pour ce sacrement. Aussi l'évêché s'engage-t-il à mandater un ou plusieurs prêtres confirmateurs là où cela sera nécessaire, ou à déléguer le doyen ou le prêtre référent de la communauté locale pour administrer le sacrement, selon les besoins. Ici aussi, il est sage de ne pas annoncer trop vite, hormis la date, les modalités de mise en œuvre des célébrations (heures précises, nombre de célébrations, lieux) : selon l'évolution des mesures sanitaires, ces informations, susceptibles d'être modifiées, pourront être communiquées plus tard.

 

Si la situation sanitaire évolue favorablement, les cultes pourraient reprendre librement au premier mai. Espérons-le. Encourageons, d'ici là, le sens de la responsabilité, la solidarité et la communion, dans le respect des mesures sanitaires.

 

Les Services diocésains et le Vicariat général restent à votre service pour toute question.

 

Je vous souhaite une fructueuse poursuite de votre chemin de carême.

 

 

chanoine Joël Rochette

vicaire général