Paroisse de Beez


Fête du Saint Sacrement

Prêtres

  • Père Jean-Pierre LAKIKA
    Adresse : Place des Tilleuls 1 à Bouge
    Tél. : 081 21 07 04 - Gsm 0499 83 70 27
    E-mail : jplakika@gmail.com 
  • Père Thomas Kwediatuka : 0483/46.45.53

Adresse de l'église : Avenue du Château de Beez 32, 5000 Namur

[Messe dominicale anticipée au samedi 18h00]

 Edito du  bulletin paroissial de mars 2021

La charité, quand nous la vivons à la manière du Christ, dans l’attention et la compassion à l’égard de chacun, est la plus haute expression de notre foi et de notre espérance. 

 

La charité se réjouit de voir grandir l’autre. C’est la raison pour laquelle elle souffre quand l’autre est en souffrance : seul, malade, sans abri, méprisé, dans le besoin… La charité est l’élan du cœur qui nous fait sortir de nous-mêmes et qui crée le lien du partage et de la communion.

 

« Grâce à l’amour social, il est possible de progresser vers une civilisation de l’amour à laquelle nous pouvons nous sentir tous appelés. La charité, par son dynamisme universel, peut construire un monde nouveau, parce qu’elle n’est pas un sentiment stérile mais la meilleure manière d’atteindre des chemins efficaces de développement pour tous » (FT, n. 183).

 

La charité est don. Elle donne sens à notre vie. Grâce à elle, nous considérons celui qui est dans le manque comme un membre de notre propre famille, comme un ami, comme un frère. Le peu, quand il est partagé avec amour, ne s’épuise jamais mais devient une réserve de vie et de bonheur. Ainsi en fût-il de la farine et de l’huile de la veuve de Sarepta, quand elle offrit la galette au Prophète Elie (cf. 1R 17, 7-16).  Ainsi en fût-il des pains multipliés que Jésus bénit, rompit et donna aux apôtres pour qu’ils les offrent à la foule (cf. Mc, 6, 30-44). Ainsi en est-il de notre aumône, modeste ou grande, que nous offrons dans la joie et dans la simplicité.

 

Vivre un Carême de charité, c’est prendre soin de ceux qui se trouvent dans des conditions de souffrance, de solitude ou d’angoisse à cause de la pandémie de la Covid-19. Dans l’impossibilité de prévoir ce que sera demain, souvenons-nous de la parole adressée par Dieu à son Serviteur : « Ne crains pas, car je t’ai racheté » (Is 43, 1), offrons avec notre aumône un message de confiance, et faisons sentir à l’autre que Dieu l’aime comme son propre enfant.

 

« Ce n’est qu’avec un regard dont l’horizon est transformé par la charité, le conduisant à percevoir la dignité de l’autre, que les pauvres sont découverts et valorisés dans leur immense dignité, respectés dans leur mode de vie et leur culture, et par conséquent vraiment intégrés dans la société » (FT, n. 187).                                                                                 

 

Extrait du message du Pape François

 

 

Télécharger
Bulletin de juin 2021
Doc 2021 06a (002).docx
Document Microsoft Word 142.7 KB

Chers amis, 

Vous n’êtes pas sans réaliser que l’absence aux messes des dimanches liée à la présence du Covid contribue à diminuer le montant des collectes pour les différentes actions caritatives.


Nous avons attiré votre attention sur « Noël dans la Cité et Entraide et Fraternité » ; dans la continuité, les Œuvres paroissiales normalement chargées de la récolte des fonds pour les œuvres soutenues par le diocèse et d’autres associations font appel à vous et suggèrent de verser vos participations à leurs différents comptes :

  • Pour la paroisse de Moulin-à-Vent : BE29 2500 0155 9664
  • Pour la paroisse Ste Marguerite : BE17 3601 0594 4921
  • Pour la paroisse de Beez : BE82 7326 0616 4468 

Nous vous remercions de votre solidarité avec ceux qui sont dans le besoin dans notre pays et dans d’autres régions.

 

Père Jean-Pierre Lakika 

Décembre 2020 – En novembre 2019, la Ville de Namur avait pris la décision de fermer l’église de Beez par mesure de sécurité suite à des problèmes de stabilité de la charpente. Aujourd’hui, les travaux de mise en conformité sont terminés. 

 

Les travaux prévus à l’église de Beez font partie de ces dossiers ralentis par la Covid-19 mais qui aboutissent, malgré tout, grâce au travail des agents communaux du Bureau d’Études des Bâtiments de la Ville de Namur (BEB). Ils sont, aujourd’hui, terminés et l’église est opérationnelle.

 

C’est en novembre 2019 que des membres de la Fabrique d’église remarquent que certaines poutres sont pourries et rongées par l’humidité suite à des infiltrations d’eau. Si les agents du Service de la Maintenance des Bâtiments sont venus sécuriser les lieux, un bureau d’étude en stabilité a été chargé d’analyser la situation. C’est suite à son rapport que la décision a été prise de fermer les lieux.

 

En effet, le bureau d’étude mentionnait des risques de chute de morceaux de plafond en cas de surcharge du toit par de la neige ou lors de grands vents.

 

C’est finalement en septembre dernier que le marché a été attribué à deux entreprises de la Province de Namur : AC Reno de Ciney et ARTEBAT d’Assesse. Chacune des entreprises se chargeant respectivement du lot 1 (mise en conformité de la chaufferie et placement des portes coupe- feu) et du lot 2 (stabilisation de la charpente et de la toiture).

 

Plus spécifiquement, le chantier visé par le lot 2 consistait en :

  • La mise en œuvre d’une plateforme de travail au- dessus de la voute de la nef principale ;
  • La stabilisation des appuis des vernes de toiture dans la maçonnerie. Il est indispensable de prévoir une nouvelle surface d’appui afin de permettre la pose du bois sain ;
  • Le traitement contre les insectes xylophages avec un produit également fongicide ;
  • La réparation d’un plafonnage au-dessus du jubé.

L’édifice peut rouvrir ses portes selon le dernier rapport du bureau d’études en stabilité.

Transmis ce 18 décembre 

Site de Beez