Paroisse Saint-Nicolas

Avril 2019


 Ci-après le bulletin paroissial du mois

Abbé Pierre DUJARDIN - 0476/62.93.66

Les informations pour la « Feuille paroissiale » sont à remettre au presbytère ou à M.J. Florence :081/26.38.96 - mjflorence@skynet.be pour le 15 du mois précédant le mois de parution. 


* * *

Pour enrichir notre foi, n’hésitons pas à écouter RCF radio sur Namur/106.8 et à regarder KTO TV sur le canal 299 de Proximus ou le canal 144 de VOO ! Qu’on se le dise !

 

FM 106.8

Messes dominicales 10h30 & 19h00

10.30 h pour les  jours de fête - Plus d'informations dans le bulletin ci-dessous.

Adresse de l'église :  Rue Saint-Nicolas 121 5000 Namur
E-mail : stnicolas.nam@gmail.com


Retrouvez tous les horaires des célébrations sur www.egliseinfo.be



 

 

Paroisse

St-Nicolas

 

Avril 2019

 

 

 

D’ailleurs, dès sa nomination, nous l’inviterons à l’une de nos réunions pour lui partager notre enthousiasme à contribuer à l’œuvre pastorale tant à Namur qu’au sein de notre diocèse.

Ceci étant dit, nous regrettons que ledit dossier mette autant l'accent sur les divisions entre prêtres et évêques. De notre point de vue, cela ne fait que renforcer et durcir les divergences existant entre personnes, et cela ne peut qu’aboutir à un affrontement, entretenant ainsi une image négative d'une Église s'occupant beaucoup trop de querelles internes.

Nous déplorons que beaucoup aujourd’hui ne voient plus ce qu'il y a de beau dans l'Église…

Sans bien sûr nier ni fermer les yeux sur ce qui ne va pas, les médias pourraient aussi témoigner de la beauté de la vie dans la communion de foi en Jésus qu'est l'Église.

Car la sainteté de l’Eglise est celle du Christ, pas la nôtre !

C’est pourquoi nous faisons foi aux promesses de Notre Seigneur, qui a assuré que les puissances du mal ne prévaudront pas sur Elle, pas même la révélation des récentes affaires qui nous secouent douloureusement et nous scandalisent profondément... 

Pour conclure, nous continuerons à aimer l’Eglise de notre diocèse et ferons encore confiance à l’Esprit saint qui la conduit et donne en temps voulu les pasteurs dont elle a besoin à chaque étape de son histoire ».               Rédigé et signé par tous

 les prêtres, diacre et assistante pastorale de Namur-centre.

 

b b b

 

Permanence paroissiale : mercredis et vendredis de 10 à 12 h.

Entrée par le porche rue Ponty

e-mail : stnicolas.nam@gmail.com

Site : paroissesnamur.be   -  Compte : BE57 9730 3365 9135.

 

U

 

U  Horaire des messes  U

 

Dimanches et jours de fête à 10.30 h - dimanche soir à 19 h.

En semaine (sauf 17, 18, 19.04) :

17 h Chapelet - 17.30 h Eucharistie et Adoration

 

U

 

Chers paroissiens,

Dans le magazine « Confluent » du 22 février dernier, un dossier était consacré à la succession de l’évêque de Namur.

Même si vous n’avez pas lu cet article, il est intéressant de vous transmettre ci-dessous la réaction des acteurs pastoraux de Namur-centre. 

Bonne lecture et déjà une sainte fête de Pâques à tous !

Abbé Pierre DUJARDIN  

 

« Hormis ceux venant d’un autre diocèse, chacun de nous a été ordonné par un des 4 derniers évêques qui se sont succédés à Namur.

Comme l'article le fait bien ressortir, leurs personnalités étaient très différentes !

Cependant, les effets du sacrement de l’ordre qu’ils nous ont donné ont été les mêmes pour tous…

Nous ne nous considérons donc pas comme les disciples de l’un ou de l’autre évêque !

Aussi, la grâce de l’ordination a fait de nous les coopérateurs de tout évêque titulaire, quelle que soit sa personnalité, pour participer avec lui de la charge de l’unique médiateur qu’est Jésus.

C’est ce qui fait notre unité, et ce, malgré la diversité liée à nos origines et âges différents.

Concrètement, nous vivons cette fraternité notamment lors de nos rencontres bimestrielles.

Tout cela pour dire que lorsque le successeur de Mgr Vancottem sera connu, notre souci ne sera pas d’être pour ou contre notre nouvel évêque mais plutôt d’être avec lui

 

La Croix glorieuse de Jésus : chemin vers Pâques !

Le cardinal Danneels qui vient de décéder, disait un jour dans son message pour Pâques : « Il n’y a pas de Dimanche de Pâques sans Vendredi Saint. »

Bien sûr nous avons pleinement raison de nous réjouir de la résurrection du Christ.

Bien sûr que nous devons avoir chaque jour « des têtes de ressuscités ». Mais nous ne devons jamais oublier le prix amoureux que Notre Seigneur Jésus a accepté de payer. Nous ne devons jamais oublier que le Père, contrairement à ce qu’il a empêché de faire à Abraham, a sacrifié pour nous son Fils unique.

Oui, la passion de Jésus que nous lisons d’ailleurs chaque Vendredi Saint dans l’évangile selon saint Jean est la clé que Dieu a choisie pour nous donner accès à son cœur.

Trop souvent dans nos paroisses nous boudons cet office du Vendredi Saint. Quel dommage !

L’Eglise non seulement par les prières et les textes bibliques proposés nous ouvre à ce mystère qu’est la passion de Notre Seigneur, mais nous donne l’occasion, par la vénération de la croix, de manifester d’un geste simple notre reconnaissance pour ce don merveilleux qu’il a fait pour nous : un baiser sur le corps du crucifié, ou une main posée doucement ou encore une inclinaison en passant respectueusement traduisent ainsi notre désir d’entrer dans ce don total de Jésus qui est allé jusqu’au bout de l’amour.

C’est la croix qui nous ouvre pour toujours le cœur de Dieu !

Nos frères chrétiens d’Orient, par le langage des icônes, contemplent ce mystère du Christ ressuscité.

Sur l’icône de la descente aux enfers (voir la 1ère page au dessus), c’est bien par la croix devenue glorieuse et lumineuse que Jésus repousse les ténèbres dans lesquels jusque-là gisait l’humanité captive. Par sa résurrection, il bondit dans ce lieu où ceux qui devaient ne faire qu’un (Adam et Eve), se trouvaient, à cause du péché, séparés. Mais c’est fini !  Jésus prend Adam par la main, et sous le regard des rois et des prophètes, mais aussi de Jean Baptiste (qui a lui aussi besoin d’être sauvé), il l’entraîne dans le ciel gardé par les anges mais qui désormais n’est plus fermé mais bien ouvert pour tout homme et femme qui se laisse y emmener par Notre Seigneur pour l’éternité.  

Abbé Alain Goffinet

 

Recevez ce feuillet en le demandant à : stnicolas.nam@gmail.com

 

A G E N D A

 

Lundi 1er de 20 à 22 h : Lecture priante du nouveau testament à la salle

                                                               paroissiale de Bomel.

Mercredi 3 à 19.30 h : veillée de prière à l’église d’Erpent animée par
                                                              Entraide et Fraternité.
Vendredi 5 à 18 h à l’amphithéâtre DO2, Rempart de la Vierge, 5, conférence « Tolérance et convictions » avec Dominique Lambert et le pasteur de l’église protestante de Namur.

Samedi 6 de 14 à 17 h : groupe de prière mariale à la chapelle.

       - de 16.30 à 17.30 h : conférence du Carême chez les sœurs dominicaines, ch de Charleroi n°39. Le thème : « Blessure et guérison ».

Inscription : mpcrevecoeur@hotmail.com

Dimanche 7 : 5ème dimanche de Carême.

Samedi 13 de 16.30 à 17.30 h : conférence du Carême chez les sœurs dominicaines, ch de Charleroi n°39. Le thème : « Passion et délivrance ».

Inscription : mpcrevecoeur@hotmail.com

Dimanche 14 : Dimanche des Rameaux et de la Passion :

              Famille DANDOY-PIERRARD.       Collecte Carême de partage. 

Mercredi 17 à 18h : Messe chrismale à la cathédrale. 

! Pas de messe à Saint-Nicolas !

Jeudi Saint 18 à 19h : Messe en mémoire de la Cène du Seigneur.

Vendredi Saint 19 à 15 h : Chemin de croix à l’église;

                               à 19 h : Passion du Seigneur.

Samedi Saint  20 de 13.30 à 15.30 h : Réunion du Sappel au presbytère.  

                                                   Contact : 0478/476.498.

Samedi 20 à 19 h : Veillée Pascale avec baptême de deux enfants.

Dimanche 21 à 10.30 h : Fête de Pâques.  Messe à 19 heures.

Dimanche 28 : Dimanche de la Divine Miséricorde : Louis KEFFER.

 

X  X  X

 

Madame Germaine COOMANS, célibataire, résidant à Harscamp et Monsieur Alfred MARLIER, veuf de Madame Angèle VAN KAESTER, résidant au home « Les Chardonnerets » à Jambes, sont décédés respectivement les 18 et 21 mars. La paroisse présente à leur famille ses plus sincères chrétiennes condoléances.

 

Editeur responsable : Abbé Pierre DUJARDIN - 0476/62.93.66

 

 

 


Chemin de réconciliation

L'Église a compris à quel point il est indispensable de remettre les péchés dans une démarche de vérité : à quoi me servirait d'entendre ‘je te pardonne' de la part de quelqu'un qui ne connaît pas le mal que j'ai commis ou si, moi-même, je n'ai pas conscience d'avoir mal agi ?

Je ne saurai jamais mesurer la grandeur du pardon que Dieu me fait, mais plus je serai lucide sur mes manques de réponse à son amour, plus je goûterai au fond de mon être jusqu'où j'ai du prix à ses yeux

Un peu d'histoire...


Cette église Saint-Nicolas a été construite en 1901, dans un quartier authentiquement populaire du centre urbain de Namur.

L’église se trouve au cœur même des bombardements qu’a connu Namur le 18 août 1944, lorsque les avions américains ont reçu l’ordre de détruire le pont du Luxembourg. Les bombes ont raté leurs cibles et ont dévasté la partie ouest de Namur, à savoir le quartier Saint-Nicolas. Cette erreur a causé la mort de +/- 360 personnes.

En souvenir de cette catastrophe, un monument aux morts a été érigé sur le parvis de l’église, et chaque année une cérémonie du souvenir a lieu à cet endroit en présence des autorités communales et provinciales.

En raison de la beauté de son intérieur, cette église est inscrite aux journées « Églises ouvertes ».

Rue Saint-Nicolas 121 5000 Namur, Belgique